• Plage Sableuse

    La Plage Sableuse est une immense plage de sable blanc et doux. Les animaux aquatiques y sont nombreux alors, attention aux requins.


  • Commentaires

    1
    Samedi 15 Février à 21:16

    Masque arriva et huma l'air. Il fit le tour de la plage pour s'assurer que personne n'avait franchi le marquage pour venir ici avant de se mettre en route pour la Plaine Rocheuse.

    2
    Samedi 18 Avril à 15:47

    Chêne du Fléau arriva et attendit le reste de sa patrouille.

    3
    Samedi 18 Avril à 15:49

    Son apprentie arriva.

    4
    Samedi 18 Avril à 15:52

    Croc de Lyre arriva également, la tête droite, bien contente d'avoir quitté la frontière.

    5
    Samedi 18 Avril à 15:56

    Chêne du Fléau huma l'air, tous ses sens en alerte. Lui n'était pas plus serein. Il ne pouvait se sortir l'idée qu'un terrible coup se préparait.

    6
    Samedi 18 Avril à 15:58

    Nuage de Symphonie sentit l'anxiété dans l'aire, et commença à douter elle-même de si un mauvais coup se préparait... Sa fourrure se hérissa à cette sombre idée.

    7
    Samedi 18 Avril à 16:06

    Croc de Lyre regarda le lieutenant un instant avant de lui demander, la gorge sèche : 

     

    — Tu... Tu veux prévenir Etoile de la Tempête pendant qu'on continue la patrouille ??

     

    Croc de Lyre ne doutait pas de l'apprentie qui l'accompagnait. Elle était entraînée par le lieutenant après tout, elle ne pouvait qu'être douée. 

    8
    Samedi 18 Avril à 16:07

    "Non. J'irais lui en parler après." Fit Chêne du Fléau en souriant à Croc de Lyre.

    Il se mit ensuite en route pour la Plaine Rocheuse.

    9
    Samedi 18 Avril à 16:20

    La chatte acquiesça alors, avant de suivre Chêne du Fléau avec attention.

    10
    Samedi 18 Avril à 16:44

    Nuage de Symphonie suivit la marche.

    11
    Mardi 28 Avril à 18:23

    Chêne du Fléau arriva en suivant le courant de la rivière. Arrivé à la Plage Sableuse, il prit une profonde inspiration et plongea, à la recherche de ce qui empoisonnait l'eau. Il cherchait encore et encore, remontant à la surface pour reprendre une profonde inspiration avant de replonger. La mer était grande et il commençait à fatigué. Pourtant, il ne pouvait arrêter tant qu'il ne trouvait rien. Finalement, en allant bien au-delà des terres des clans, il trouva quelque chose qu'il ne connaissait pas. Il décida d'en parler comme des débris. Il remonta à la surface et remonta sur la rive. Il ne pourrait jamais aller aussi loin. Il se mit alors sous le soleil de midi pour sécher. Oui, il grelottait, éternuait, avait les yeux qui le piquaient affreusement et son estomac le faisait souffrir mais, au moins, son clan n'aurait pas à faire cela. Ces débris étaient différents de ce que les clans avaient connus.

    (Pour info, il a trouvé des débris de voitures, d'essence et de produits chimiques.)

    12
    Mardi 28 Avril à 18:59

    Une fois sec, le souffrant Chêne du Fléau rentra faiblement au camp.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :